RBG - MANIFESTE DE STYLE

 

In the mood for dissidence. Alors que nos politiques débattent de la notion de tenue correcte pour les lycéennes, le monde rend hommage à Ruth Bader Ginsburg seconde femme à occuper le poste de juge à la Cour suprême des États-Unis. Intéressons-nous à son audace stylistique. Elle a dès sa prise de fonction, déjoué les codes, refusé le vestiaire masculin et imposé son style au sein de l’institution. Féministe engagée elle utilisait ses colliers pour délivrer des messages politiques. Voici les indispensables de son style signature.

Le jabot – la collerette en dentelle

À son arrivée à la Cour suprême, la juge Ginsburg décide de féminiser sans détours la  traditionnelle robe noire des juges américains, conçue pour laisser apparaître col de chemise et cravate. Le jabot plissé et la collerette en dentelle, délicats et féminins deviennent sa marque de fabrique.

Un style « girlie »   

Vestes en soie brodée, gants en résille, chaussures argentées scintillantes, boucles d’oreilles à clips, tailleurs colorés. Ruth Bader Ginsburg n’a jamais cédé, jamais cherché à « masculiniser » ses tenues pour accéder aux plus hautes fonctions. C’est passionnant de jeter un œil à sa garde-robe, tout l’inverse du power dressing que beaucoup de femmes se sentent obligées d’arborer pour asseoir leur légitimité. Ce combat féministe elle l’arbore en refusant le costume pantalon. Ce style volontairement très féminin tord le cou aux conventions et devrait toutes nous interpeller.

 

Le collier à message

Ruth Bader Ginsburg collectionnait les colliers du monde entier et ne les portaient jamais au hasard. Le collier opinion majoritaire pour annoncer une décision majoritaire de la Cour suprême  Le collier dissidence pour exprimer son désaccord comme lors de l’élection du président Donald Trump. Le collier je ne suis pas fan de lui  porté par exemple, après la nomination d’un juge qu’elle n’appréciait pas.

Le collier favori en dentelle blanche originaire de Capetown en Afrique du Sud. 

Notorious RBG     

Par ses positions engagées pour les droits des femmes et son style inimitable Ruth Bader Ginsburg est devenue une icône pop. Surnommée Notorious RBG en référence au rappeur Notorious BIG, sa silhouette et son collier en dentelle se déclinent sur des tee-shirts, des mugs, des tote bags à son effigie. Son audace lui a donné un style unique reconnaissable en un clin d’œil. 

L’hommage des joueurs de la NBA       

Pour rendre hommage à la juge américaine les joueurs de la NBA ont choisi de porter des collerettes en dentelle comme celles qu’elle avait l’habitude de porter. Ses photos à la symbolique forte ont fait le tour du monde. Saluons leur courage !

Une femme - un style - une marque personnelle          

Comme l’explique très bien Vanessa Friedman dans The New York Times  du 20 septembre 2020, Ruth Bader Ginsburg « savait que chaque déclaration qu'elle ferait, chaque geste, chaque image serait remarqué, repris et analysé ». Il est rassurant de voir une femme aux plus hautes fonctions décider d’imposer son propre style. Refuser de se déguiser en homme. Prouver que le superflu n’est pas superficiel. Le dress code ne doit pas être un uniforme. Un style se travaille, permet d’asseoir sa personnalité et devenir un outil de communication. Ne l’oublions pas. Aujourd’hui, plus que jamais...

C'est le rôle de Parisian chic trotter, aussi, d'aider chacune à développer son propre style.

Ruth Bader Ginsberg favorite collar
Ruth Bader Ginsburg DissentCollar.jpg

ci-dessus

Collier favori

photo dr

à gauche

Collier dissidence

photo dr

à droite

Total look

photo dr

Ruth Bader Ginsberg total look